lundi 2 décembre 2013

Liberty chérie [London day 1 & 2]

Nous sommes arrivés samedi après-midi. Petit tour dans les environs de l'hôtel : Buckingham Palace, Big Ben, Houses of Parliament, Westminster Abbey, London Eye, la Tamise. Nous en prenons plein les yeux. Tout se fait à pieds.

Nous nous installons ensuite dans un pub relativement grand et touristique, The Shakespeare. Nous commandons des bières et un Fish and chips gargantuesque !! L'Amoureux participe à un jeu et gagne une pinte de Guiness + une paire de lunettes ! Oh yeahhh !

Dimanche, la matinée est consacrée à une balade dans Hyde Park.

Pour s'y rendre, nous traversons plusieurs quartiers composés d'immeubles cossus. Ils sont tous plus beaux les uns que les autres.


Ce qui m'a frappée à Londres, c'est le mélange entre immeubles de briques et immeubles peints. Ils s'alternent, se mélangent, se marient. Très souvent de la meilleure des manières.






Arrivée à Hyde Park, j'essaie d'imprimer dans ma (petite) mémoire la couleur fabuleuse des feuilles, le look so british des promeneurs (essentiellement classe aisée), la frimousse des écureuils, la paisibilité des lieux. Magique. Apaisant. J'aimerais tellement avoir un endroit comme celui-ci pour me balader à côté de chez moi. Les parcs sont – de mon point de vue - bien plus beaux et rassurants que la forêt provençale.













Nous partons ensuite vers Harrod's, fermé quand nous y passons. Nous nous rabattons sur une visite à Fortum & Mason. Une boutique so shabby, so chic !

A midi, nous mangeons dans une sorte de « cantine » dans le quartier chinois de Londres. Ce n'est pas un coin qui mérite de s'y attarder.



A la fin du repas, direction Picadilly Circus. Comparer ce quartier à Times Square (NYC), c'est improbable...Une miniature tout au plus. 

Il y a tout de même un endroit super là-bas: le store M&MS! Il n'a rien à envier à celui de NY!
Trop beau!








Lorsqu'une collègue de travail m'a parlé des comédies musicales, en me conseillant d'aller en voir une, je me suis dit JAMAIS. Trop kitsch, trop lourd, trop long et trop cher.

C'était sans compter tomber sur LA comédie musicale. Dirty Dancing. Mon film préféré. THE film préféré for all the filles (ou presque) de mon âge quoi. Nous avons donc pris deux places « grand circle » au Picadilly Theater, les moins chères trouvées (environ £20 pièce) pour 14h30.

Un moment magique. Je ne regrette pas un instant. L'interprète de « bébé » jouait formidablement bien. Johnny moins, mais forcément: remplacer Patrick Swayze est une mission impossible! Des scènes ont été remodelées, rajoutées ou enlevées, mais l'essence du film a été conservée. La phrase culte « No one puts baby in the corner » a provoqué des cris et des applaudissements dans la salle, un beau moment !

Psssss, vous savez quoi ? En version anglophone, bébé s'appelle Francès... o_O











En sortant, direction Regent Street pour se rendre chez Liberty.

Liberty c'est LA maison qui a donné son nom au tissu à petites fleurs. LA maison anglaise par excellence. Elle représente le chic et le raffinement. Mes coupines avait carrément dédié une partie du budget-cadeau pour cette boutique. Arrivée sur place, je repère donc plein de petites mignonneries so cute au rez-de-chaussée rayon papeterie. Nous visitons les autres étages, je prends mon temps et savoure le moment. Au rayon vaisselle, déception. Je m'attendais à des tasses imprimées « Liberty ». Rien de tout ça. De la vaisselle « à la mode », avec des chouettes et des renards. Genre Monoprix. Genre Monoprix mais avec les prix des Galeries Lafayette. Brrrr.

Je choisis un plateau super sympa, gai, il sera parfait cet été sur la nouvelle terrasse.





Nous redescendons ensuite acheter les petites choses repérées plus tôt. Les bras chargés, je m'avance vers la caisse. Là, deux vendeuses m'arrêtent et me disent « NO, CLOSED, it's 6.00 pm ». Et elles nous poussent littéralement vers la sortie. Obligée de laisser tous mes petits cadeaux. Fuck fuck fuck. Pour la peine, nous n'y sommes pas retournés durant le séjour. Le budget-cadeau servira là où on ne fout pas dehors les clients parce que c'est 5.55 pm et que ça va fermer!

Nous regagnons l'hôtel, déposons nos achats, et repartons vers un nouveau pub. Je commence ma série « un soir, une soupe » avec un potage tomates cheddar. Avec le froid polaire qui règne sur Londres, la soupe est un moment de réconfort important! Vieille peau.




La première journée complète s'achève!

La suite...au prochain article. Des baguettes magiques, des hiboux, du shopping à gogo, stay tuned !





2 commentaires:

  1. Super ce début de séjour!
    Mais quelle déception pour Liberty....Ca me fou les nerfs pour toi ! pff...
    Je suis certaine que tu as dû bien te rattrapper en shopping !! Hate de lire la suite..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui! + 11 kg dans les bagages au retour! :D

      Supprimer

Les jolis commentaires c'est par ici :