jeudi 12 décembre 2013

Une nouvelle maison pour une nouvelle vie ?





Ça fait 8 ans que nous vivons dans notre maison, installée dans un petit village provençal.




Ça fait 4 ans que nous avons en tête notre projet de construction.




Ça fait 2 ans que nous poussons les murs pour faire un peu de place à ma luciole, en attendant la concrétisation de notre projet.




On imagine toujours l'herbe plus verte ailleurs. On imagine des voisins moins beaufs et moins vulgaires. On imagine une maison plus douillette, plus jolie, dans laquelle les murs ne seraient pas recouverts de champignons noirs horribles.



J'ai toujours admiré les gens qui arrivent à transformer leur nid en maison du bonheur, dans laquelle famille et amis se bousculent, vont et viennent souvent, sans prévenir. Remplacer les dîners policés prévus deux semaines à l'avance par un apéro improvisé qui s'éternise jusque tard dans la nuit. Juste parce que « chez vous on se sent bien ! ». 





Puis le projet devient plus concret. Les premiers briques sont posées. Les portes et fenêtres sont installées. Les cloisons sont montées, les dalles coulées.




A partir de cet instant, le projet n'est plus projet. La nouvelle maison accueillera bientôt nos cartons





Est-ce que nous saurons la rendre accueillante ? Saurons-nous être de bons voisins ? Saurons-nous être heureux dans ces nouveaux murs, entourés de ces nouveaux meubles, de ce jardin tout neuf ? Saurais-je la transformer en maison du bonheur ?





Ma luciole ne se souviendra pas de l'ancienne maison aux champignons, de ces insultes hurlées tous les quatre matins par la voisine à son mec du moment. Elle ne se souviendra même pas du « chut ! » sorti de nulle part qu'elle a crié pour les faire taire l'autre soir.




Non, ma luciole créera ses propres souvenirs dans cette jolie maison. Je ferai tout pour qu'ils soient beaux, plein de paillettes, de fêtes, de licornes et de goûters d'anniversaire.





A cet instant, et malgré toutes les épreuves que nous avons traversées et que nous traverserons encore pour parvenir à nous offrir cette nouvelle maison, tout n'est qu'espoir. Tout reste à faire. Tout reste à choisir. Tout reste à décorer.




L'angoisse de la page blanche version maison.




Mais une belle angoisse. Une jolie panique. 





L'avenir seul le sait : cette nouvelle maison nous offrira-t-elle une nouvelle vie  ?

4 commentaires:

  1. C'est un magnifique projet. Nous aussi on voudrait avoir une maison d'ici quelques années mais pour le moment en vivant à Paris c'est impossible. J'espère que votre rêve va se concrétiser et que cela va t'offrir une vie fabuleuse :)

    RépondreSupprimer
  2. Me languis d'écrire quelques lignes avec toi sur cette page blanche !
    De belles couleurs, de beaux motifs à fleurs, de supers goûters, de longues parties de rigolades etc etc etc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tellement d'invitations à rendre, d'idées de fêtes en tête! <3

      Supprimer

Les jolis commentaires c'est par ici :