mardi 1 avril 2014

A-t-on les amis que l'on mérite?

L'amitié est l'un des fondements les plus importants de notre vie. Elle démontre notre capacité à interagir socialement. Mais ces interactions n'ont pas toutes la même qualité, la même nature.



Il y a les amies pompomgirls. Le sourire aux lèvres, elles se voient tout le temps, se textotent, s'appellent, s'invitent à boire la café, sortent, dinent, font du shopping, etc. Elles sont naturellement douées pour ça. Elles donnent et reçoivent en échange. En permanence, nuit et jour.

Il y a les amis imaginaires. Ou presque. Ceux qu'on ne voit jamais, ou une fois par an, mais ça revient au même. Emploi du temps surchargé, surbookés, débordés, sous l'eau, voilà quelque unes de leurs expressions favorites. Ils prendront le temps dans une autre vie. Dans cette autre vie où ils seront enfin heureux.

Il y a les amis polis. Ils s'invitent un coup chez les uns, un coup chez les autres. Ils apportent le vin pour monsieur et/ou des fleurs pour madame. Ils ont assez d'amis pour mettre en place un turn over. Ca revient à un diner tous les deux mois environ. Ils me font penser aux gens qui ne font l'amour que le mardi des semaines impaires et un jeudi sur trois.

Il y a les amis fusionnels. C'est simple, on ne les voit jamais séparément, tous les weekends, toutes les vacances, c'est ensemble. Ils partagent tout et sont souvent exclusifs. Il peut arriver qu'ils achètent un bien immobilier en commun, avec le rêve de grandes tablées sous le platane dans la cour. Un truc de série tv qui marche finalement rarement dans la vraie vie.

Et puis il y a les autres, il y a vous, il y a moi. Avec nos diversités, nos rencontres, notre évolution, nous sommes un peu eux et ils sont un peu nous.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les jolis commentaires c'est par ici :