mardi 6 mai 2014

Ma fille est une princesse et alors?

Autant entrer immédiatement dans le vif du sujet: je ne comprends pas le débat autour de l'interdiction du rose, des princesses et des paillettes aux petites filles.




 
Pas plus tard que jeudi dernier, à l'occasion d'un grand barbecue chez des amis, j'ai entendu deux nanas discuter de leurs petites filles. Elles disaient, très fières d'elles, que le rose ne passerait pas par chez elles. Qu'Hello Kitty était une monstruosité (en regardant avec insistance le sac de ma luciole). Que les Barbies et autres princesses étaient à éviter à tout prix pour le bon développement de l'enfant.

J'avais envie de hurler WHAT THE FUCK?





Empêcher une petite fille de rêver de rose, de princesses, de paillettes, ça sert à quoi? A les frustrer? Pour les forcer à ne pas entrer dans un moule? Deux ans, ce n'est pas un peu tôt pour les contraindre à l'originalité, surtout contre leur gré?

Nous avons toutes grandi avec ça. Et alors?

Sommes-nous toutes devenues des idiotes décérébrées habillées en rose de la tête aux cheveux?

Sommes-nous toutes devenues des esclaves domestiques habillées en soubrette?

Quand je lis des blogs comme Pimp and Pomme ou Poulette Magique, je n'imagine pas un seul instant que leurs filles vont mal finir parce qu'elles grandissent dans un univers merveilleux rempli de trucs girly. 
NON. 
Je vois des petites princesses pétillantes de bonheur, élevées par des mamans qui transpirent la bonne humeur et la gaieté.
 
Pas des mamans toutes grises qui refusent de laisser entrer de la couleur chez elles sous couvert d'une éducation égalitaire.




Alors OUI, j'achète des chaussures "panda' chez Kiabi, des robes, des pantalons roses et des licornes à paillettes pour ma luciole.

Et OUI, je reste confiante quant à son avenir, à son évolution. 

Elle grandira comme toutes les autres petites princesses. Avec des paillettes plein les yeux et des rêves arc-en-ciel. 

Mais aussi avec la vision de son papa et de sa maman partageant les tâches domestiques, avec une maman qui est une cadre épanouie dans son travail. Et qui porte des chaussures à paillettes. Faut pas déconner ;-)



2 commentaires:

  1. Bien d'accord, tu le sais, tous les débats à la noix depuis quelques temps on s'en fout, tant qu'elles aiment c'est ce qui compte. Rien n'est interdit, une petite fille qui aime les couleurs ou les jouets habituellement "de garçons" non plus, mais comme tu le racontes ce sont les motivations des parents qui font peur! Ce sont des enfants alors foutons leur la paix!
    Et une fille, jusqu'à preuve du contraire..... hé bien c'est une fille! :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison ma coupine :)

      Supprimer

Les jolis commentaires c'est par ici :