jeudi 19 juin 2014

Le syndrome du papa alphabet

Depuis que ma Luciole est en âge de comprendre ce que nous disons, mon Amoureux a pris l'habitude d'épeler les mots sensibles.



Tout a commencé par le B-I-B-I lorsqu'il demandait s'il pouvait le préparer. Je ne me suis pas méfiée.

Sont venus ensuite le P-A-R-C, les D-O-U-D-O-U-S, la S-U-S-U. Entre autres.

Mais à force, cette habitude est devenue une maladie. Il épèle tout. Tous les jours. A en devenir gaga.

K-E-T-C-H-U-P
P-Â-T-E-S
C-H-O-C-O-L-A-T
T-O-B-O-G-G-A-N
...

Mardi matin, je le dépose avec ma Luciole devant chez la nounou car je devais partir plus tôt. Il a épelé C-U-L-O-T-T-E. Gné?? De bon matin. A 7h précisément. Il est trop long ce mot.  Bordel de nouille.



Pitié, dites-moi que cette maladie de l'alphabet va bientôt s'arrêter!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les jolis commentaires c'est par ici :